Talou Bobinette

07 décembre 2016

Mailin épisode 2

L'an dernier j'avais tricoté ce modèle MAILIN d'Isabell Kraemer et j'avais vraiment adoré !

Les explications limpides, le rendu, la laine Shetland de L'Echappée Laine... Et puis je l'ai porté, porté, porté....

Il m'en fallait un autre (bien que le modèle 1 soit comme neuf après plusieurs lavages)

J'avais acheté en (super) soldes cette laine de chez Plassard lors d'une balade dans l'Aveyron (je dois avoir un radar à boutique de laines...) qui correspond parfaitement à l'échantillon.

IMG_3137

 

Une laine bien douce et moelleuse, très aérée.

Elle est de plus très avantageuse puisque je n'ai utilisé que 5 pelotes 1/2 en tricotant en aiguilles 4,5

photo

J'étais tellement contente d'avoir un modèle connu et une laine qui corresponde parfaitement (après 2 ratages dont je ne vous parlerai pas...on a toutes des tricots "boulets", non ?) que ce tricot a avancé très vite.

 

IMG_3138

 

Vraiment très vite...

 

IMG_3164

 

Tadaaaaaammmmm !!!

 

DSC_0771

DSC_0773

Voici donc Mailin II le nouveau choucou de mon dressing d'hiver

La couleur est assez indéfinissable entre gris, taupe, prune et brun.... J'aime vraiment beaucoup

 

DSC_0774

L'avantage de tricoter en rond c'est qu'il y a zéro couture ! A peine fini, on peut porter la chose...Mais il faut quand même rentrer les fils et sur la photo ci dessus on voit bien mon excès de précipitation à vous montrer mon oeuvre ... et LE FIL qui dépasse en bas sur un côté !! Tant pis, je ne refais pas la photo

DSC_0775

Allez, je vous le montre "porté"

DSC_0778

 

Je l'ai fait plus long que Mailin Ier

DSC_0779

Gros plan sur la grimace sur l'encolure bateau

DSC_0780

DSC_0781

et sur les longs poignets roulés (ce sont des jolis détails comme ça qui font que j'aime ce type de modèle, à la fois "sport" et sophistiqué)

DSC_0782

 

Cette couleur et la texture de la laine rendent Mailin II  très différent de Mailin 1er qui avait un côté un peu  "breton".

 

DSC_0783

DSC_0784

DSC_0785

 

Je devine que ce modèle peut encore se décliner .... je l'imagine déjà en coloris rose poudré avec un mélange mérinos/alpaga et pourquoi pas un fil doré...Un truc très très "girly"....

A suivre .....

 


05 décembre 2016

Un snood pour mon "petit"

 

Le we dernier, je suis allée à Londres voir mon Augustin qui vit là bas depuis 9 mois (je reviens bientôt vous raconter tout ça), et qui se plaint du froid humide qui transperce....

J'ai été inspirée l'an dernier d'acheter tout ce stock de laine Julia lors d'une balade dans l'est (ben oui y a pas de magasin Zeeman par chez nous en Charente maritime).

 

DSC_0844

DSC_0845

Maintenant que l'hiver pointe son nez, je peux gâter ceux que j'aime en tricotant vite, vite, vite des accessoires anti-froid. la laine est donnée pour être tricotée en 8 mais après essais, la bonne taille d'aiguilles est 6. Même avec du 6 ça monte vite et j'ai pu tricoter ce qui suit en 1/2 journée.

Aiguilles circulaires n°6, 150 mailles, 100 rangs de point de riz

Et c'est tout !

 

DSC_0846

Un snood douillet et enveloppant dans une laine ultra légère et douce

qui a été adopté aussitôt !

DSC_1160

Posté par Talou Bobinette à 16:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 novembre 2016

I, Daniel Blake(Moi Daniel Blake) de Ken Loach

 

248495

 

Il y a comme ça des films que l'on reçoit comme un coup de poing en pleine figure. Qui donnent envie de hurler, de crier sa rage, son désespoir, son désarroi. Dès les 10 premières secondes du film, le dialogue en voix off sans image entre le protagoniste et l'employée de l'agence pour l'emploi, la colère nous noue la gorge. La colère. Elle ne m'a pas quittée pendant toute la projection du film. Colère contre l'administration stupide et inhumaine qui broie les vies, les hommes, les réduisant à n'être que des pions, des mots dans une case où l'on ferait mieux de rentrer sinon c'est la dégringolade. Situations ubuesques, rigidité ridicule, c'est ici le procès de toutes ces administrations où tout être doit passer par le filtre du formatage. Terrifiant.

Comme toujours, Ken Loach a réalisé un chef d'oeuvre, porté par des acteurs magnifiques. Palme d'or méritée. Un coup de coeur.

Posté par Talou Bobinette à 15:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 novembre 2016

PRIMAIRE de Hélène Angel

media

Il pleut, il mouille... je retrouve le chemin des salles obscures que j'avais pas mal délaissées depuis que je vis à La Rochelle où l'appel du grand air et des balades sur la plage est le plus fort. Cette année, la météo a choisi de miser sur l'humidité et moi l'humidité ça me fait friser ! Alors, pour garder mon impeccable brushing (ah ah ah) je vais au ciné ! Là au moins on est au sec.

Attention, il n'est pas ici question de politique mais du quotidien de Florence instit' en classe de CM2.... (oui oui moi je dis toujours "instit'"... ça m'agace cette manie de tout renommer. "Professeur des écoles".... franchement qui le dit ?)

Elle adore son métier, se dévoue à ses élèves, vit presque en huis clos dans l'école puisqu'elle y occupe un logement de fonction et que son fils est scolarisé dans sa propre classe. Toute sa vie autour autour de ce petit monde et tout semble aller plutôt bien. Et puis arrive Sacha, un élève perturbé, délaissé par sa mère, qui va tout remettre en cause, sa motivation, sa relation avec son fils, sa vision de la vie.    

Encore une fois j'ai vu ce film en avant première ( chanceuse que je suis...). J'ai beaucoup aimé. Immersion dans une classe de CM2 avec son bruit, son énergie dévorante, dans un métier difficile et exigeant, porteur de satisfactions autant que de frustrations,   que l'on ne peut exercer sans l'aimer c'est évident. Sara Forestier porte le rôle très justement, avec sa force et sa fragilité. Les enfants acteurs  sont pleins de vie  et jouent comme des pros. Le seul petit bémol est cette tirade pompeuse que Florence fait à ses élèves et à laquelle on ne croit pas, parce qu'on ne s'adresse pas ainsi à des enfants.  Mais bon ça dure à peine 1 mn alors...   Tout le reste est vraiment réussi et je le recommande ! Le film devrait sortir en salles en début d'année prochaine. moi j'dis ça, j'dis rien.... mais vous devriez aller le voir !                                             

 

Posté par Talou Bobinette à 05:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 novembre 2016

Patients de mehdi Hidi

384148

Hier soir j'ai eu l'immense chance d'aller voir en avant première le film "Patients" de Mehdi Hidi et Fabien Marsaud (alias Grand Corps Malade). Complètement inspiré de l'histoire de Fabien, ce film nous fait vivre 2 heures dans un centre de rééducation. C'est bouleversant, traité de façon magistrale, terriblement -et drôlement- juste. Les acteurs qui ne sont pas des stars du box office sont fantastiques. On pleure, on rit, on a les tripes brassées, on reçoit une magnifique leçon de vie, de solidarité, de goût de l'effort, d'appréciation de l'espace temps (le titre "Patients" n'est pas choisi au hasard comme nous l'a expliqué GCM lors de la discussion post projection).

J'aurais tant envie de vous dire, de vous raconter mais je ne veux pas déflorer le sujet et vous laisser découvrir comme moi

Vous l'aurez compris, j'ai un coup de coeur énorme pour ce film. il sortira en salles le 1er mars. Notez le sur vos agendas et allez y !!! Et alors vous pourrez revenir sur ce post et en discuter avec moi.... ça serait chouette !

Posté par Talou Bobinette à 10:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


18 novembre 2016

Projets couturesques.....

Un we tango à Angers, une recherche sur internet et oh! surprise il y a là des GRANDS magasins de tissus...

M. N'Amoureux qui est très à l'écoute de mes pulsions couturesques (et même les encourage...) m'a aussitôt conduit dans ce lieu de perdition...

LES TISSUS MYRTILLE

Un très grand choix

De très chouettes tissus

De quoi me donner plein d'envies

Bon j'ai été raisonnable

Je vous montre

 

DSC_0736

 

Chaque tissu correspond à un projet

 

ce petit velours là sera pour une jupette pour ma Belette ou une salopette pour Mamz'elle Lili (ça dépendra des besoins...)

 

DSC_0741

 

Ces 2 plumetis, un bleu ciel et un très joli bleu vert ( la photo ne rend pas vraiment les coloris très subtils)  finiront en petits hauts pour petites filles (peut-être encore un Izzy Top)

 

DSC_0748

 

 

et pour les autres....

 

2 BLOUSES Toupie

DSC_0742

 

Une ROBE Toupie.

J'ai complètement craqué sur ce très beau crêpe bien vintage, très "hôtesse de l'air des années 60"

DSC_0743

DSC_0744

 

Et

Une nouvelle robe SUREAU

DSC_0749

DSC_0751

 

et enfin 2 imprimés wax qui m'ont fait craquer dès que je les ai vus et que j'ai immédiatement imaginés en robe Aubépine de Coralie Bijasson

ce patron que j'ai adoré coudre l'été dernier et qui offre vraiment des possibilités infinies en fonction des tissus(voir ici, ici et ici)

DSC_0753

DSC_0754

 

J'ai de quoi m'occuper un moment , non ??

Et dire que je me réjouissais d'avoir fait baisser le stock de tissus et que je disais "On ne m'y prendra plus"...

Mmmmouais....

 

 

Posté par Talou Bobinette à 20:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 novembre 2016

Ma 1ère Sureau et son pull moutarde

Depuis un moment déjà, j'avais dans mon buffet-couture le patron de la Sureau de chez Deer&Doe. Une super robe qu'on voit fleurir un peu partout sur la blogospère. Mais voilà, je n'arrivais pas à me lancer...

Et puis à l'occasion d'un we à Niort (pour du tango bien évidemment...) j'ai fait un tour aux "Tissus du Renard" et je suis tombé sur LE tissu qui a aussitôt été comme une évidence. Je voyais une Sureau et rien d'autre. C'était le déclic.

Et voila le résultat :

 

DSC_0758

 

 

DSC_0759

 

 

DSC_0760

 

Le tissu est un crêpe très fin, très féminin qui me lait beaucoup

 

DSC_0761

2016-11-02 14

2016-11-02 14

Bon comme je n'ai pas pris la peine de vérifier la taille une fois le patron décalqué (bourrique que je suis...) La taille est trop basse et  elle est trop grande  (Une bonne taille de trop) mais tant pis je la porte comme ça même si le résultat n'est pas aussi joli que toutes celles que je vois sur le net.

(Promis, je ferai mieux la prochaine fois)

2016-11-02 14

2016-11-02 14

La grimace c'est cadeau bonux

 

Je l'ai rallongée pour qu'elle arrive juste sous le genou.... Je crois que j'ai un peu trop forcé la dose...Pour un peu on dirait une Amish... et puis j'ai remplacé les manches 3/4 par des manches longues parce que, je ne sais pas vous, mais moi ça m'agace ces manches 3/4 qui remontent lorsqu'on enfile quelque chose par dessus. C'est joli quand on les porte bras nus mais ...

 

La fausse patte de boutonnage et les petites fronces du corsage font tout le charme de ce modèle. Et Pauline (de la Mercerie L'Aiguillée que je recommande encore une fois) m'a trouvé exactement les boutons que je voulais...JAUNES

 

DSC_0760

Ils ne sont pas unis, il y a un petit imprimé blanc dessus, un motif floral,

DSC_0762

 

Et oui jaunes pour aller avec ça

merveilleuse laine Alpaga de Fonty

IMG_3039

IMG_3017

 

Avec laquelle j'ai fait ce pull tout simple pour accompagner cette robe

 

DSC_0757

DSC_0763

J'avais envie de souligner les mini touches de jaune de l'imprimé

Mais finalement, ce pull trop simple me plait à moitié...Je ne suis pas convaincue

Je crois que je vais le détricoter pour en faire un gilet ajouré

Vous en pensez quoi ?

Posté par Talou Bobinette à 00:37 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 novembre 2016

Captain Fantastic de Matt Ross

 

Captain_Fantastic

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Il y a comme ça des films qui font du bien, qui nous offrent une pause, une respiration dans nos vies trop bien organisées. Des films qui donnent matière à réflexion sur nos modes de vies, nos sociétés, nos rapports à l'autre. Et surtout qui nous apprennent à regarder d'un oeil bienveillant, sans jugement ceux qui ont choisi un chemin différent du notre.

Un père (mi hippy mi sergent de commando) vit avec ses 6 enfants dans une forêt reculée des Etas Unis. Loin de la société. En -presque-autarcie, les enfants apprennent une "autre vie", celle où l'on mange ce que l'on cultive ou chasse, celle où l'on apprend (beaucoup) dans les livres, où l'on développe son sens critique et son esprit d'analyse, où l'on parle vrai sans tabou sans mensonges, où l'on apprend la résistance physique. Il y a un peu de l'"Emile" de J-J Rousseau, un peu de l'esprit de "Into the wild", un peu (et c'est dérangeant) de la théorie "un esprit sain dans un corps sain".... Un ersatz de paradis, mais un paradis dur cependant et qui se mérite.

Et puis, le destin et un drame les ayant conduits à retourner vers le monde "réel" dont ils sont complètement déconnectés, le père va s'interroger sur ses méthodes éducatives et être amené à les remettre en cause.

Ce film nous régale d'une belle utopie. Et ouvre le débat. Tous les acteurs sont magnifiques et sont filmés avec beaucoup de finesse.
Un coup de coeur ! 

 

 

Posté par Talou Bobinette à 17:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

27 octobre 2016

Semis d'automne

Y a du soleil !!

Et plus de nanas sur la plage

Par contre des mamies en goguette qui y lisent bien tranquillement y'en a !

Et j'en suis...

Je vous avais déjà dit que l'automne n'est pas (mais alors vraiment pas) ma saison préférée mais je dois avouer que le joli temps que nous avons en ce moment aide à faire passer la pillule. La lumière est douce et belle et il fait doux.

Et puisque que les jours raccourcissent  et que je profite dans la journée, du beau temps pour aller me balader et que moi (je ne sais pas vous...) je ne sais pas coudre à la lumière électrique (ben oui ch'suis vieille), quand je rentre et qu'il faut appuyer sur le bouton pour y voir clair en faisant des ouvrages de dames, je n'ai plus qu'une option... LE TRICOT !

Ca tombe bien j'ai une Belette à gâter. Faut dire que les pulls du commerce sont bien fins et pas super chauds.

Alors voilà.... j'ai enfin tricoté un nouvel exemplaire de ce modèle que j'affectionne particulièrement "Semis de printemps" de Lili comme Tout

 

IMG_2853

Comme on est en septembre, le voici rebaptisé en "Semis d'automne",Lili ne m'en voudra pas j'espère

Je l'ai réalisé en Guéret de Fonty. Une pure merveille ! Cette laine est fabuleuse, et se tricote avec un immense plaisir. Oui, oui, je n'ai pas peur des mots

Un IMMENSE PLAISIR

C'est une laine pas facile à trouver mais à La Rochelle on a la chance d'avoir Pauline ! Et oui Pauline et sa jolie mercerie "L'Aiguillée" rue de Cordouan à côté du marché. Et Pauline vend -entre autre- de la laine Fonty. Faites passer l'info, c'est un endroit où aller, une mini boutique mais pleine de trésors. Et puis Pauline est une adorable jeune femme qui a osé l'aventure de reprendre une vieille mercerie de centre ville, et de lui redonner un coup de jeune. Pari réussi ! Ca mérite de la pub non ?

IMG_3036

La prochaine fois je mettrais plus de boutons que les 3 préconisés par le modèle, histoire que le bedou de la demoiselle soit bien au chaud et je le ferai un poil plus court aussi

IMG_3037

Photos prises par la maman au retour d'école avec quelques tâches sur l'épaule... Tant pis pour le côté "artistique" de l'image. on va dire plutôt que c'est du reportage "vérité" !

IMG_3038

Elle grandit trop vite ma Belette.....

 

 

20 octobre 2016

Le ciel attendra de Marie-Castille Mention-Schaar

Le-ciel-Attendra-affiche

 

De Marie-Castille Mention-Schaar, j'avais vu et adoré "Les Héritiers". Elle a un vrai talent pour comprendre et filmer la jeunesse de notre société multiple, plurielle, mélangée, métissée. Pour filmer les parents. Pour provoquer les questionnements. Elle montre, elle témoigne, avec bienveillance, sans jugement. Toujours avec une tendresse énorme, un regarde de gentillesse et d'amour.

Cette fois elle filme en parrallèle Sonia et Mélanie. Sonia, jeune fille élevée dans une famille aimante (magnifiques Zinnedine Soualeme et Sandrine Bonnaire), arrêtée juste avant de partir en Syrie pour faire le Djiad et Mélanie élevée par une maman seule, sans histoire, bonne élève, jouant du violoncelle qui, elle, met le pied sur le chemin de l'embrigadement.
L'une revient à la vie, l'autre va vers le néant.

Film juste et vrai avec la participation -dans son propre rôle- de Dounia Bouzar.

 

Posté par Talou Bobinette à 21:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :